LA  PSYCHANALYSE  REVE-EVEILLE

24 journées par année. Le cursus est celui du Module 3, adapté aux participants, qui sont déjà des professionnels. 

 

Demander renseignements et détails. Cliquer ici

 

Le « rêver éveillé  » analytique est une « expérience », et pas seulement de l’imaginaire. On parle des 3 V : Voir, Vivre,Verbaliser. Cette expérience originale, très différente d’une simple rêverie, suppose un aménagement du cadre psychanalytique.

 

L’analyste instaure le RE (Rêve Eveillé) comme un temps particulier  à l’intérieur de certaines séances. Progressivement l’analysant s’approprie ce mode d’expression, et restaure ainsi un espace de symbolisation interne.

 

Ce cadre original génère de nombreuses conséquences aux caractéristiques fertiles. Par exemple, le patient, découvrant le RE, s’intéresse à cette nouvelle sourced’expression issue de lui-même. Il devient acteur, en chemin vers son Self, moins dépendant des paroles de l’analyste. Toute une partie du transfert va alors se dériver sur cet autre pôle.

 

La séance devient un espace tripôle, et ceci entraîne un allègement du travail interprétatif : l’analyste et l’analysant se trouvent tous deux, côte à côte, face à cette production / expérience,  originale, vécue par le patient.

 

La répartition nouvelle du transfert évite un certain nombre de  blocages  (comme ceux qui ont lieu parfois en psychanalyse lors d’un transfert trop massif). L’interprétation peut alors facilement se situer sur le plan  métaphorique, dans une sorte de jeu en commun, un peu

comme dans les thérapies avec les enfants.

La régression à cette pensée  imagée-fantasmatique permet une mise en forme des nœuds et traumatismes inconscients.

 

Le patient, lors de ses RE, revit symboliquement des  périodes et situations traumatiques ; il les mémorise plus aisément, étant « éveillé». Mais aussi, étant partie prenante lors de ces retrouvailles, il peut en transformer rétroactivement le vécu !

 

Cliquer ici pour une autre page sur la psychanalyse rêve-éveillé

 


Appel

Email